Fusions Acquisitions

Comprendre l’actif économique

L'essentiel du chapitre

L’étude dynamique de l’actif économique (actifs immobilisés et fonds de roulement) permet de comprendre les investissements réalisés et la gestion du cycle d’exploitation, notamment au regard de la croissance de l’activité. L’évolution de l’actif économique peut résulter de deux effets business (investissement, désinvestissement et variation du BFR) et de deux effets techniques (évolution des devises et du périmètre), ces derniers devant être quantifiés grâce aux comptes pro forma.

L’analyse dynamique du financement de l’actif économique consiste à comprendre l’évolution des ressources financières appelées « capitaux investis dans l’exploitation ». On y trouve les capitaux propres venant des actionnaires, les provisions pour risques et charges et l’endettement financier net. L’évolution peut s’expliquer par deux effets techniques (évolution des devises et du périmètre) et par deux effets business (un effet résultant de la capacité de l’entreprise à créer des flux de trésorerie et un effet résultant des choix de financement). Les états financiers pro forma permettent de quantifier les effets techniques, tandis que l’analyse du tableau de flux de l’entreprise permet de mieux comprendre comment l’entreprise a financé sa croissance, et notamment ses investissements.

Le calcul et l’analyse de la rentabilité de l’actif économique (ROCE) permet de confronter le résultat d’exploitation (fiscalisé de façon normative) à l’actif économique, qui a été mobilisé pour l’obtenir. Il n’y a pas de création de valeur sans une rentabilité économique existante ou anticipée suffisante pour couvrir le coût de financement exigé par les créanciers et les actionnaires de l’entreprise.