Fusions Acquisitions

L’importance du plan d’affaires

L'essentiel du chapitre

Le plan d’affaires reflète les choix stratégiques et leurs conséquences sur les comptes prévisionnels d’une entreprise. Les principales questions à se poser concernent les moteurs de la croissance prévisionnelle de l’activité, les moyens permettant de maintenir ou de développer la marge d’exploitation, la politique d’investissement et les améliorations prévues dans le cycle d’exploitation. L’analyse doit permettre de porter un jugement sur la faisabilité des principales options stratégiques prévues sur l’horizon du plan d’affaires et sur la quantification de leur impact sur les grands paramètres de la rentabilité économique.

Un certain nombre d’hypothèses importantes président à l’établissement de tout plan d’affaires : des hypothèses macro-économiques comme la croissance des économies de référence, le niveau d’inflation, le prix des matières premières et, en outre, l’hypothèse de stand alone, selon laquelle la création de valeur ne résulte que des actifs existants. La durée d’un plan d’affaires doit être adaptée à la visibilité industrielle de l’entreprise mais, d’une manière générale, il vaut mieux un plan d’affaires court et bien construit qu’une extrapolation longue et souvent bâclée d’un budget prévisionnel.

L’établissement de scénarii alternatifs permet d’éviter les plans d’affaires trop optimistes ou pessimistes comme il en est souvent le cas. Le benchmarking et l’analyse dynamique de plans d’affaires révèlent, en effet, généralement des excès de modélisation qui tendent à survaloriser ou sous-valoriser une entité. Un raisonnement par variantes ou sensibilités est également nécessaire.